Allanah Starr fête ses 40 ans Café français 21.07.2014 #lifestyle

Quatre jours avant les célébrations du 14 juillet, son défilé, son feu d’artifices et ses bals des pompiers, Allanah Starr a brandi haut le drapeau tricolore en soufflant ses 40 bougies au Café Français.

Croyez-nous, l’événement en valait la chandelle. Car quand la performeuse venue de Manhattan décide de faire la noce, c’est à grands renforts de strass, de champagne et de stilettos. Celle que l’on connait sous le nom « A CLOWN IN A GLAMOROUS BODY » peut à elle seule prendre la Bastille. Si tant est que la Bastille soit le sobriquet d’une scène ou d’un dance-floor mondain.

Allanah est de ces oiseaux de nuit trop rares sans qui les control freaks se seraient attribués les pleins pouvoirs sur nos cercles nocturnes, en en uniformisant codes et paysages. D’instinct grégaire, la créature avance en bande très organisée : porte-étendards de la scène gay & transgenre, entertainers de tous bords et célébrités nyctalopes forment le cortège de cette Bacchante contemporaine, érigée au rang d’icône par le monde de l’art contemporain.

A l’instar de Marylin en son temps sérigraphiée par Andy Warhol et, plus récemment, Amanda Lepore adoubée muse officielle de David Lachapelle, Allanah est immortalisée en 2010 par Marc Quinn, qui la décline pour les besoins d’une exposition en une série de sculptures dorées créées à partir de moulages de son corps. Sanctifiée, Allanah !

Entre deux actus et en attendant le grand retour des soirées Club Sandwich d’Emmanuel d’Orazio et Marc Zaffuto dont elle sera la meneuse de revue dès la fin septembre, Allanah n’est toujours pas sage. Happy birthday, lady Starr !

Photos: Emmanuelle Boyer

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.