David Magnin et Géraldine Postel font revivre deux jours d’été à Megève avec les clichés de Gaston Karquel

11 rue Sainte Anastase

06.04.2017
#art

Du 7 avril au 12 mai, le duo de collectionneurs David Magnin & Géraldine Postel (également directrice d’Outcasts Incorporated) remettent à l’honneur les clichés du photographe français Gaston Karquel. Avec « Megève à Paris », ils dévoilent vingt-cinq tirages argentiques réalisés à Megève lors de l’été 1948. C’est dans le petit espace situé au 11 rue Sainte Anastase dans le 3ème arrondissement de Paris que se sont réunis Diane Pernet, Nathalie Dufour, Hugo Matha et bien d’autres, pour re-découvrir cette série de photographies illustrant le retour à l’insouciance et à la joie de vivre d’après-guerre à Megève, haut lieu de la Résistance. Un beau message, qui près de soixante-dix ans plus tard, résonne encore dans les esprits et permet de renouer avec le talent engagé de son auteur, contemporain d’autres grands noms comme Henri Cartier-Bresson ou Robert Capa. À aller découvrir sans plus attendre.

Photos: Chantapitch Wiwatchaikamol

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.