Ida Tursic & Wilfried Mille prennent leurs quartiers à la Fondation d’entreprise Ricard

Fondation d'entreprise Ricard

21.05.2017
#art

Évoquer le travail d’Ida Tursic & Wilfried Mille, c’est d’abord parler de peinture. Depuis quinze ans, le duo d’artistes a hissé le medium au rang de sujet de leur œuvre. Une œuvre qui se situe entre l’abstraction et la figuration tant ce n’est pas l’objet peint qui définit le tableau. On connaît leur goût pour les longs intitulés teintés de mystère. Souvenez-vous de leur exposition « Elizabeth Taylor in a landscape, painting nature’s beauty and the caress of the smirking sun over the mountains » à la galerie Almine Rech il y a près d’un an. Ainsi, l’exposition organisée à la Fondation de l’entreprise Ricard ne fait pas exception à la règle. Du 23 mai au 1er juillet, elle propose à ses adeptes de découvrir « Bianco Bichon, Nero Madonna e altre distruzioni liriche », une « lettre d’amour à la peinture » où se rencontrent, dans un mélange insolite et jubilatoire, le bichon et la Madone sur des toiles souvent loin des conventions. Pour célébrer au mieux l’inauguration du projet, Colette Barbier a invité, ce lundi 22 mai, professionnels et connaisseurs de l’art à découvrir l’exposition curatée par Andrea Viliani. Parmi eux, Jérôme Sans, Marie Maertens ou le critique d’art Éric Troncy, tous venus faire l’expérience de ces « destructions lyriques » caractéristiques de l’approche picturale d’Ida Tursic & Wilfried Mille. À voir absolument.

Photos: Valentin Le Cron

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.