La vision mode de Martine Sitbon The Broken Arm 03.10.2016 #mode

En ce lundi soir, la mode parisienne avait rendez-vous au concept store maraisien The Broken Arm à l’occasion de la signature de la monographie de Martine Sitbon qui sort ces jours-ci chez Rizzoli.

Celle qui a, dès ses débuts, marqué la mode non seulement par sa marque éponyme mais aussi en étant l’une des premières jeunes stylistes à être nommée dans une maison lorsqu’elle est faite directrice artistique chez Chloé en 1988, la créatrice française a signé de sa griffe élégante et féminine tout un pan de l’histoire de la mode.

Trente années de mode sont retracées au fil des pages de ce bel ouvrage où se voient et se revoient des images signées Nick Knight, Mario Sorrenti ou Peter Lindbergh. C’est son collaborateur de toujours, Marc Ascoli, qui en a assuré la direction artistique tandis qu’Olivier Saillard, curateur extraordinaire du Musée Galliera dont chaque proposition ont des allures de grand’messe de la mode, ainsi que les journalistes influents Fabrice Paineau et Angelo Flaccavento qui en ont écrit les textes.

Sur les murs, des tirages grand format issus du livre ont accueilli les invités venus en très grand nombre féliciter Martine Sitbon et surtout faire signer leur copie – « sold out » en moins d’une heure – de Martine Sitbon: Alternative Vision. Dans la file d’attente, livre à la main, on pouvait voir Felipe Oliveira Baptista (Lacoste) comme Johanna Senyk (Wanda Nylon) ou encore Elie Top, Edward Enninful et Stefano Tonchi.

Photos: Jean Picon

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.