Leur nom vous a peut-être échappé, mais vous les avez probablement rencontré au détour d’une vitrine Karl Lagerfeld ou d’un corner du Bon Marché. Les mannequins Hans Boodt imposent aujourd’hui leur signature à Paris avec l’ouverture d’un showroom en plein coeur du Haut-Marais, non loin des adresses de référence comme 0fr ou le Broken Arm. Cette semaine, c’est plus qu’un showroom que les invités de la maison ont pu découvrir au 10, Cité Dupetit-Thouars, mais un espace d’expression créative qui, sur une surface de 250 m2 éclairée par une grande verrière centrale, a vocation de mettre en avant des collaborations artistiques exclusives. Comme celle avec le studio Mathias Kiss qui signe la scénographie permanente du lieu. Ce dernier a imaginé une mise en scène hybride, entre la galerie d’art et le studio de création, où les mannequins (certains habillés par la marque Wanda Nylon) se reflètent dans les miroirs “Like Mirror” et sont mis en lumière par de grands néons. Une scénographie à demi théâtrale fidèle à l’identité d’Hans Boodt et qui se rapproche du travail de Mathias Kiss, et que son studio traduit ici par l’utilisation de techniques d’ornementation à base de faux marbres ou de dorures, dans le respect d’un savoir-faire à la française. Le résultat est un univers contemporain et immersif qui, malgré l’immobilité des protagonistes, donne l’impression de vie accentuée par les performances de l’illustrateur sonore David TV et du duo Juan X. La collection “Admirables”, une ligne de dix-sept pièces (bustes et bras aux proportions longilignes), a aussi fait l’objet d’un détournement par le studio Mathias Kiss par le travail des finitions à la feuille d’or. À découvrir sans plus attendre.

Photos: Pierre Mouton

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.