C’est une foule éclectique d’amoureux de design scandinave et d’art contemporain africain qui s’est réunie hier soir au « Cube » de la maison de ventes aux enchères Piasa. Situé rue du Faubourg Saint-Honoré, cet espace d’exposition-vente inaugurait deux des événements majeurs de la rentrée. D’un côté, l’exposition « Scandinavian selected design », une ode au génie de trois pièces iconiques de Finn Juhl, Paavo Tynell et Axel Salto. Orchestrée par le talentueux Fabrizio Casiraghi (qui, alors qu’il n’avait pas 30 ans, créait sa propre agence, après un passage à la direction de projets chez Dimore Studio que Say Who rencontrait il y a plusieurs mois), la mise en scène rend hommage aux grands maîtres du design scandinave. L’exposition fera l’objet d’une vente aux enchères le 14 septembre. D’un autre côté, Piasa mettait à l’honneur Aboudia, déjà un grand nom de la scène internationale d’art africain. L’artiste ivoirien présente jusqu’au 27 septembre « Talking Faces », une série de larges tableaux où les visages d’enfants se mélangent à un désordre expressionniste, parfois brutal, notamment inspiré des crises migratoires plus actuelles que jamais. Parmi les personnalités qui ont fait le déplacement, on aura noté la présence de Monsieur Gomis, Ambassadeur de Côte d’Ivoire ou Paul-Emmanuel Reiffers. Une rare occasion de faire l’expérience, en un soir, du travail de maîtres du design et d’un jeune talent de la création contemporaine.

Photos: Cédric Canezza

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.