Le Prix de Flore 2015

Café de Flore

10.11.2015
#art

La grande fête du Flore est passée, il ne reste plus qu’à attendre patiemment novembre 2016 pour remettre le couvert. Meilleur rendez-vous de l’automne, attendu comme le messie au beau milieu des remises de prix littéraires, le Prix de Flore a sacré cette année Jean-Noël Orengo lors de la traditionnelle bacchanale germanopratine réservée aux grands esprits.

« La fleur du capital », titre du livre vainqueur, entraîne le lecteur vers Pattaya, en Thaïlande, la capitale mondiale de la prostitution, à travers cinq monologues qui s’entrelacent dans un tourbillon époustouflant pour raconter toutes les formes du désir. Une entreprise littéraire de taille frôlant les 800 pages et très largement sollicité par les membres du jury présidé par Frédéric Beigbeder.

Grand bien fasse à Jean-Noël Orengo, qui se voit côté d’un chèque de 6100 euros et surtout, surtout, d’une année open Pouilly-fumé dans le café le plus intello de la ville lumière. Santé !

Photos: Jean Picon

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.