Le vernissage de la FIAC 2016 Grand & Petit Palais 19.10.2016 #art

Clap de début pour la FIAC qu’on ne présente plus mais qui a encore une fois élargi son champ des possibles en annexant cette année la Petit Palais et, à dire vrai, l’avenue Winston Churchill toute entière.

Au programme : 189 galeries sous la nef du Grand Palais, des grands mastodontes de l’art contemporain aux jeunes galeries les plus prometteuses, toutes triées sur le volet par l’équipe de Jennifer Flay et disséminées dans les galeries de l’étage. Hors les murs, on retrouve pour cette édition les différents points d’ancrages parisiens de la foire internationale : la place Vendôme avec Ugo Rondinone, le jardin des Tuileries qui accueille les oeuvres in-situ de 18 artistes, le Musée Delacroix avec la sculpture sonore et l’enseigne lumineuse de Stéphane Thidet et des performances un peu partout dans la ville-lumière.

La vie nocturne n’est pas en reste avec son flot discontinu de diners, vernissages, soirées, tables rondes et rendez-vous mondains dont l’art est friand, notamment le très cinétique Carlos Cruz Diez exposé au Palais d’Iéna et l’inauguration festive de Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris, hostée par les galeries Perrotin et Marian Goodman. Climax de cette grande farandole arrosée au champagne : le sacrosaint Bal Jaune, qui accueillera demain soir toutes les couleurs de l’arc-en-ciel et le plus pointu des line-up de la semaine.

Revue de la journée inaugurale à laquelle se sont croisés collectionneurs, journalistes, artistes et amateurs VIPs.

Photos: Jean Picon et Virgile Guinard

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.