Il y a tout juste un an, le jeune photographe Luis Alberto Rodriguez remportait le tout premier Prix de la photographie American Vintage. Partenaire officiel du Festival de Hyères, la maison de mode marseillaise s’engageait alors pour une collaboration de trois ans avec la Villa Noailles. Pour célébrer la deuxième édition de son prix (dont on rencontrait les finalistes tout au long du week-end), elle organisait ce samedi l’exposition de son tout premier lauréat à la Tour des Templiers, intitulée « A Million Little Bells ». Les participants au Festival, d’Emily Marant à Raphaëlle Stopin (qui est la commissaire des expositions de photographie), en passant par la DJ Louise Chen et l’artiste Alexandre Benjamin Navet, se sont tous retrouvés avant la tombée du soir pour (re)découvrir les clichés de Luis Alberto Rodriguez qui avaient déjà fait l’objet d’une exposition une des boutiques parisiennes d’American Vintage en fin d’année dernière). C’est Jean-Pierre Blanc qui a ouvert le bal avec un discours aux côtés de l’artiste à l’honneur, de Michäel Azoulay, PDG d’American Vintage, et de son directeur de la communication Franck Menegaux. L’occasion pour le fondateur du festival de brandir le “maillot officiel” de cette édition 2018 – nouveau collector que tous les festivaliers n’auront pas tardé à s’approprier.

Photos: Jean Picon

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.