Réunir une esthétique sportive et la douceur d’un sous-vêtement deuxième peau, c’est le nouveau projet de Maison Lejaby. Avec “Nufit” (comprenez la contraction de “nudité” et “fitness”) la marque française de lingerie redéfinit les essentiels du vestiaire intime féminin. C’est dans son showroom du deuxième arrondissement que la maison, en association avec Artdicted, a choisi d’inviter amis et prescripteurs parisiens à découvrir la collection – avec quelques surprises à la clé. La première, le film tout en intimité réalisé par Grégoire Dyer qui sublime l’incarnation de ‘Nutfit’. Projeté tout au long de la soirée sur les murs à moulures de l’appartement haussmannien, il préfigurait la performance live de Blandine Rinkel du collectif Catastrophe (@catastrophez) : sous son long manteau noir, l’artiste donne vie à l’un des ensembles de la collection et s’adonne à une danse envoûtante dans la scénographie tout en ballons de yoga signée Chemsedine Herriche. Un clin d’oeil à la sensualité sportive de la collection. Dans la foule, les visages du producteur de musique Bertrand Burgalat, proche de la chanteuse-performeuse, la créatrice Christine Phung ou encore le réalisateur Bertrand Bonello. 

Photos: Pierre Mouton

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.