Après sa Summer House l’année dernière, le Mona Bismarck American Center ouvrait sa saison festive avec l’inauguration du Mona Darlin’, une programmation 100% US entre musique, danse, bonne chère et farniente. Alors que ce festival culturel d’un nouveau genre se tiendra de mai à septembre (dans l’espoir d’un été long et chaud comme on les aime), on se retrouvait hier soir dans les jardins de l’emblématique hôtel particulier pour une soirée en bonne compagnie. Pour le bien des oreilles aussi : à la programmation musicale, nul autre que Martin Grandperret, directeur artistique du Rex Club. Aux platines, Emilio et Kiddy Smile se passent le relai, alors que Tamayo faisait souffler un air de Colombie dans cette ambiance américo-parisienne avec un concert live. À l’intérieur, on se retrouve dans les salons mis en scène par Axel Huynh et on croise les visages de Kristina Bazan, des filles du Gucci Gang ou de Nassim Guizani, tous invités par l’habitué de la fête parisienne Dani Morla. Le début d’une série de DJ sets et de concerts de choix…

Photos: Pierre Mouton

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.