Il est des fois où l’on s’échapperait bien de la réalité pour goûter aux délices du fantasme. Dans la catégorie du rêve et de l’imaginaire, il est un duo de photographes qui a fait du mélange entre réalité et surréalisme sa marque de fabrique : il s’agit bien sûr de Pierre & Gilles. Les inséparables de la photo présentaient ce weekend leur nouvelle exposition à la galerie Templon. Intitulée “Le temps imaginaire”, c’est une série de portraits d’anonymes et de visages connus du paysage culturel et artistique parisien que l’on découvre sur les grands tirages-tableaux accrochés aux murs blancs de la galerie. Des portraits empreints de rêve et de poésie mais toujours liés à des sujets de fond qui modèlent notre société. Comme “Love from Paris”, portrait lumineux-mélancolique d’un trio amoureux incarné par Angèle Metzger, Lukas Ionesco et Nassim Guizani – eux aussi inséparables dans la vie et figures de proue d’une jeunesse hyper-créative – devant une skyline d’où s’échappe la Tour Eiffel. Pourtant peu intéressés par la “culture de la célébrité”, Pierre & Gilles ont, depuis leurs débuts en 1976, rassemblé autour de leur art une grande famille d’esprits créatifs. Parfois même sur deux générations ! En témoigne la présence d’Eva et Lukas Ionesco ou du duo mère-fille Oda Jaune et Ida Immendorff, elle aussi passée devant l’objectif de Pierre & Gilles. Tout comme Jean Paul Gaultier, Rossy de Palma, Etienne Daho et pour ne citer qu’eux…

Photos: Julien Weber

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.