Vente aux enchères record pour La Source

Hôtel de l'Industrie

12.12.2016
#design

Sous le marteau de Simon de Pury, commissaire priseur qu’on ne présente plus, ce sont 53 variations autour de la Cork Family qui sont parties lors de la 19ème édition de la vente aux enchères qui s’est tenue hier à Saint Germain des Prés, au profit de l’association La Source fondée il y a un quart de siècle par Gérard Garouste, l’un des peintres contemporains français les plus prolifiques et les plus reconnus. Offerts par Vitra, qui édite la création culte signée du designer anglais Jasper Morrison, quelques 50 pièces ont été peintes, découpées, disséquées, habillées, et transformées par une remarquable sélection issue du monde de la création, du design et de l’architecture. Jouer avec le tabouret Cork, oui mais avec cette révérence qu’on réserve à un objet désiré, désirable et maintenant en main. Que ce soit les habitués ou les nouveaux invités parmi lesquels la critique d’art Clo’e Floirat, l’artiste classique iconoclaste Mathias Kiss, le duo visuel Kuntzel+Deygas, le styliste José Lévy et l’architecte d’intérieur Dorothée Meilichzon, chacune des variations – dont celle proposée par Morrison lui-même – montre le sens et l’importance que chacun accorde à cet objet évident de simplicité et pourtant si marquant. En présence d’une grande partie des artistes, mais également des collectionneurs, pas moins de 145 000 euros ont été récoltés à l’issue de la vente pour cette édition désormais record. Ils serviront à financer les projets de l’association, destinés à favoriser l’accès et l’épanouissement créatif par le biais d’ateliers d’art pour une jeunesse de milieux modestes ou en difficulté. Un élan de générosité qui contribue à transformer des gouttes d’espoir en rivières de créativité.

Photos: Virgile Guinard

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.