Vernissage de la saison ‘La Vie Magnifique’

Palais de Tokyo

19.10.2015
#art

Faire entrer la poésie dans notre existence, magnifier les instants simples de nos vies occidentales, sublimer le banal : voilà ce qu’abordent les trois générations d’artistes qui se côtoient cet automne au Palais de Tokyo au sein de la saison « La Vie Magnifique ».

Ugo Rondinone célèbre l’immense John Giorno, et à travers lui la poésie comme mode de vie. Cet hommage inédit, cette déclaration d’amour sous la forme d’une exposition-œuvre manifeste l’importance et l’influence de John Giorno, figure majeure de la scène underground américaine des années 1960, complice de la Beat Génération, poète visuel et performer qui depuis plus de cinquante ans est l’ami inspirant de plusieurs générations d’artistes.

Ragnar Kjartansson s’attache à dépeindre les stéréotypes du bonheur occidental en brouillant les frontières entre le banal et le sublime. Cette attention à la fragilité précieuse des sentiments est exprimée avec humour dans la grande installation performative Bonjour, produite en partenariat avec le Festival d’Automne à Paris.

Mélanie Matranga, quant à elle, crée un flottement entre espace intime et exposition. Elle fait participer le visiteur à des moments suspendus dans lesquels la rêverie, l’attente, les corps croisés dans cet espace presque domestique maintiennent les émotions, les désirs et les objets au seuil de leur formalisation.

A noter également : L’intervention sur le bâtiment de Lee Bul, les expositions Mathias Collins dans le module de la Fondation Pierre Bergé et ‘Exit’ de la Fondation Cartier pour l’art contemporain. Jusqu’au 10 janvier 2016.

Photos: Chantapitch Wiwatchaikamol

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.