2 artistes, 2 ambiances : la Fondation d’entreprise Ricard s’est lancé le pari fou de réunir Maurice Blaussyld et Samuel Richardot, deux plasticiens que tout oppose, sous la direction de la commissaire Anne Bonin. Une exposition frontale baptisée DUOGRAPHIE, qui trouve son fil rouge dans l’étude des silences. L’un métaphysique, l’autre plus spontané : ces deux silences se font écho au fil des œuvres et finissent par se retrouver dans un art non représentatif aux multiples visages. Sur les installations comme sur les toiles, la couleur se déploie contre le noir, la structure côtoie la déconstruction mais pourtant, en regardant de plus près, le visiteur y découvrira que Maurice Blaussyld et Samuel Richardot ont bien plus en commun que ce qu’il pouvait bien imaginer. À découvrir au 12, rue Boissy d’Anglas avant le 13 janvier 2018.

Photos: Jean Picon

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.