La marque Acne Studios tient une place particulière dans le paysage de la mode à Paris. Loin de la “mode pour la mode”, ses collections et campagnes reflètent avec authenticité les références culturelles et artistiques de son créateur Jonny Johansson. La maison prenait d’ailleurs le contre-pied des défilés cette semaine en présentant sa nouvelle campagne sous la forme d’une exposition à la Galerie Edouard Escougnou. Et si l’on peut attribuer une qualité à Acne Studios, c’est bien de réussir à rassembler les esprits créatifs qui influencent leur époque. Et c’est peu dire, puisque c’est le photographe américain Sam Abell, figure de proue de la photographie de paysage et long collaborateur du National Geographic depuis les années 60, qui signe les images, avec pour modèle la top Cindy Crawford. On comprend mieux le nom donné à la campagne, “Iconic”, tant les deux personnages qui l’incarnent n’ont pas à rougir de leur influence. Emblématique même jusque dans le paysage capturé, cette partie de la ville d’Amarillo (Texas) où la compagnie Ant Farm a fait enterrer une série de cadillacs en 1974, depuis nommé Cadillac Ranch. Un lieu devenu monument. Pas étonnant alors de croiser, le soir du vernissage, quelques uns des visages les plus suivis de la mode et de l’art, comme la peintre Chloé Wise ou le photographe Juergen Teller.

Photos: Ludovica Arcero & Andrea Marcantonio
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.