Depuis toujours, le magazine AD s’est fait une mission de mettre en lumière les artistes et artisans qui font vivre l’artisanat d’art par leur travail et leurs approches novatrices. Les différentes manifestations organisées par le magazine, qu’il s’agisse d’AD Collections ou AD Intérieurs (dont la plus récente édition a littéralement transformé les salons de la Monnaie de Paris), sont des rendez-vous que tous les passionnés de design et d’architecture n’oseraient manquer. Sa nouvelle exposition, “AD Matières d’Art”, ne déroge pas à la règle. Elle trouvait ce jeudi soir le parfait écrin en s’installant au cœur du Palais d’Iéna entre les colonnes imaginées en 1939 par l’architecte Auguste Peret. S’y émancipe une scénographie “modulaire” conçue par Vasken Yéghiayan et qui donne à voir le savoir-faire d’une quarantaine d’artistes, artisans et créateurs illustré par des panneaux créatifs de leur confection. Sublimer la matière, c’est le propos de cette exposition où l’on découvre (souvent avec émerveillement) des réalisations qui, même si elles utilisent toutes le support du panneau, dévoilent un éclectisme coloré. On s’amuse par exemple devant les boiseries vivantes de Guillaume Féau (Féau & Cie), on se fascine pour le travail minutieux du plumassier Éric Charles-Donatien ou pour les tapisseries de la Manufacture Robert Four. On retrouve aussi avec plaisir dans la ferronnerie d’art de l’Atelier François Pouenat la patte d’un Rodolphe Parente qui avait déjà sorti son épingle du jeu lors de la dernière édition d’AD Intérieurs. Avec un événement de cette magnitude, rien de plus logique que de croiser, au détour d’un module, les visages familiers de Pierre Marie, Michel Gaubert ou Chantal Thomass, et même du couple Alexandre et Sofia Sanchez de Betak venus avec leur nouvelle addition à la famille. Parce que l’amour pour la décoration ne connaît pas d’âge.

Photos: Valentin Le Cron
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.