La marque ADN Paris est née d’un déclic. Il y a quelques années, sa fondatrice Léa Chabaa constate lors d’un déménagement la quantité de vêtements qu’elle a accumulée avec le temps. Elle décide alors de tout changer et de revoir complètement son rapport au vêtement. Ce qu’il en reste? Ses intemporels et un beau projet de marque. Avec ADN Paris, la créatrice créer les pièces de notre garde-robe que l’on garde toute une vie – des pièces sobres, intemporelles et surtout de grande qualité. Tout commençait alors avec ORIGIN, la première chemise blanche de la marque. Aujourd’hui, Léa Chabaa la met à nouveau à l’honneur par le biais d’un projet artistique engagé : ADN loves ART. C’est en rangeant son bureau pendant le confinement qu’elle tombe sur une trentaine de prototypes de cette toute première chemise. S’en débarrasser n’était pas une option. Elle décide alors de contacter des amis artistes et de leur donner carte blanche. Une seule consigne: utiliser la chemise comme toile. Le projet grandit et ADN loves ART réunit désormais sept artistes : Tiffany Bouelle, Zahra Holm, Marguerite Wibaux, Florence Bamberger, Misterpiro, Arsène Welkin et Antoine de Pins. Du 1er au 6 octobre, leurs œuvres étaient exposées au 22 rue Debelleyme. Léa Chabaa y invitait à cette occasion ses proches à découvrir le projet lors d’une soirée mise en musique par Marine Neuilly, en compagnie des artistes. Suite à l’exposition, leurs œuvres seront mises aux enchères grâce à We Give Collab, et les fonds récoltés seront reversés à des œuvres caritatives. 

Photos: Thomas Smith
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.