fbpx

Du 22 mai au 24 octobre 2021, le Palais de Tokyo donne carte blanche à Anne Imhof. En 2017, l’artiste allemande, formée à la Hochschule für Bildende Künste-Städelschule à Francfort, avait créé la sensation à la 57ème Biennale de Venise avec son chef-d’œuvre “Faust”, lui valant d’être récompensée par le Lion d’or. Aujourd’hui, Anne Imhof présente “Natures Mortes”, une œuvre totale et polyphonique remplissant l’ensemble du Palais de Tokyo. Connue pour son œuvre radicale, puisée notamment dans son expérience de la scène musicale underground de Francfort et Berlin, Anne Imhof s’entoure ici d’une trentaine d’artistes invités autour d’un labyrinthe de verre qui redéfinit les espaces nus du Palais de Tokyo. Parmi eux, sa complice de toujours, l’artiste, compositrice et mannequin américaine Eliza Douglas qui y présente ses propres tableaux, et avec qui elle a co-créé l’installation sonore de l’exposition. Sous le commissariat artistique d’Emma Lavigne et Vittoria Matarrese, l’exposition rassemble également les œuvres de Wolfgang Tillmans, Cy Twombly, Sigmar Polke, Mohamed Bourouissa, Cyprien Gaillard ou Cady Noland…

Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.