Après la cérémonie, la party des César 2017

Queen

23.02.2017
#cinéma

La 42ème cérémonie des César a de quoi faire parler d’elle. Après le scandale Roman Polanski qui a laissé cette édition sans président, la prestigieuse cérémonie ne s’est pourtant pas laissé démonter et a vu le meilleur du cinéma français récompensé pour une année encore riche de création – et de diversité.

Tout juste après sa consécration aux Golden Globes, Isabelle Huppert raflait le César de la meilleure actrice pour « Elle » grâce à sa performance électrique. Gaspard Ulliel remportait quant à lui le César du meilleur acteur pour son rôle dans le très acclamé « Juste la fin du monde » de Xavier Dolan, sacré meilleur réalisateur. Mais ce soir-là, à l’occasion de l’incontournable « party » d’Albane Cleret organisée au Queen, les projecteurs étaient rivés sur la jeune génération de comédiens qui n’a pas eu à rougir des succès des grands noms : Niels Schneider n’a pas manqué l’occasion de célébrer son César du meilleur espoir masculin pour « Diamant noir », tout comme Oulaya Amamra, meilleur espoir féminin pour « Divine », film sensation encensé par la critique et lauréat du César du meilleur premier film.

Autour du Président de l’Académie Alain Terzian, ce grand cru 2017 composé également d’Ana Girardot, Vincent Lacoste ou James Thiérrée, a mis un point d’orgue à une soirée d’anthologie prédisant encore de beaux jours pour le cinéma français.

Photos: Jean Picon
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.