On connaît tous le mythe du roi Midas, personnage semi-légendaire qui a reçu du dieu Dionysos le pouvoir de transformer tout ce qu’il touche en or. Inspirée par ce fantasme mythologique, la maison Baccarat présentait cette semaine sa collection automne-hiver 2017 intitulée Goldfinger – The Midas Touch dans ses salons fastueux du 16ème arrondissement. Le cristal mythique de Baccarat se pare ainsi d’une dorure à la main 20 carats, alors que la maison inaugurait par la même occasion son exposition « Baccarat, la modernité intemporelle » et le nouveau visage de son musée fidèle à l’esprit de Marie-Laure de Noailles avec un design d’intérieur signé Jean Michel Frank. Invité d’honneur de Daniela Riccardi, PDG de Baccarat, et de sa nouvelle propriétaire, Coco Chu, le musicien Lenny Kravitz a rejoint Kristina Bazan et Inès-Olympe Mercadal pour une soirée de découvertes sur le thème, vous l’aurez compris, de l’or. L’occasion de s’imprégner des pièces d’exception créées en collaboration avec des designers comme Philippe Starck. Parmi nos pièces préférées, le vase Louxor pour ses formes pyramidales rappelant les reliefs d’Egypte, la carpe ambre inspirée des contes d’Alexandre Pouchkine, sans oublier la pièce de Philippe Starck : la lampe Bon Jour Versailles, ode au faste du Roi Soleil, fruit de la rencontre entre Baccarat et du fabricant de luminaires italien Flos.

Photos: Paul Mouginot
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.