On ne présente plus le Bal Jaune, soirée la plus attendue en marge de chaque nouvelle édition de la FIAC. L’événement organisée de concert par la Fondation d’entreprise Ricard et le magazine Beaux Arts fêtait cette année son vingtième anniversaire. Pour l’occasion, Colette Barbier et Fabrice Bousteau revenaient à leurs racines en investissant l’Hôtel Salomon de Rothschild (après une édition précédente à Palais Brongniart). Le dresscode ? « Jaune », tout simplement. Alors qu’une poignée de personnalités et professionnels de l’art ultra-privilégiés participaient au dîner, c’est à la tombée de la nuit que tous se rejoignaient dans les salons somptueux de l’hôtel particulier du 8ème arrondissement pour terminer en beauté une semaine de la FIAC assurément mouvementée. À l’entrée, l’oiseau de nuit est accueilli par les oursons jaunes de l’artiste Fabrice Hyber (ses « Ted’Hyber » pour le jeu de mot), alors qu’un énorme faux gâteau réalisé par Vincent Olinet joue les équilibristes sous une pluie de guirlandes dorées. La guest-list était ce soir-là sans doute la plus fournie de cette semaine de FIAC, citons Matthieu Chédid, Sophie Calle, Serena Carone, Nicolas Bourriaud, Jérôme Sans, Jean de Loisy, Frédéric Jousset, Caroline Mesquita, Laurent Dumas… Au cours de la soirée, l’artiste Liv Schulman recevait le Vingtième Prix de la Fondation d’entreprise Ricard des mains de Neïl Beloufa qui donnait un discours aux côtés du Ministre de la Culture Franck Riester. Retour sur le point d’orgue d’une semaine riche en art et en rencontres.

Photos: Jean Picon
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.