Le talon en aluminium est la marque de fabrique de Bettina Vermillon. Derrière ce nom pétillant se cache la designer Lorraine Archambeaud : diplômée des Arts Décoratifs, elle est en charge des accessoires, notamment des chaussures, chez Courrèges pendant 10 ans, avant de lancer sa propre maison. Déjà disponibles dans de nombreux pop-up stores, les souliers Bettina Vermillon ont désormais leur propre espace, et pas des moindres : 300 m2 dans un immeuble haussmannien situé entre l’Église de la Madeleine et la place de la Concorde. Bettina Vermillon a confié à l’agence d’architecture Studioparisien le soin de redécorer cette ancienne demeure de peintres-décorateurs pour en faire un espace hybride et moderne. Véritable lieu de vie, de découverte et d’échange, “L’Étage Bettina” reflète à loisir l’univers multiple de la marque, notamment inspirée d’architectes et designers comme India Mahdavi ou Tom Dixon, Le lieu est constitué d’un showroom, mais également d’espaces d’expositions dédiés aux artistes et designers émergents, de vitrines pour les marques amies, et mêmes d’espace dédiés à la location par des entreprises, comme des réseaux de femmes entrepreneures. Victoire Cathalan, artiste française basée à Genève, est la première invitée de l’espace d’exposition temporaire de Bettina Vermillon. Ses oeuvres, en dialogue avec les collections de chaussures, ont été présentées aux invités de l’inauguration lors d’une soirée rythmée par le quatuor de violonistes Les Parisiennes.

Photos: Jean Picon
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.