Si vous connaissez le mouvement “slow food”, la toute nouvelle revue Big Time, lancée par Clément Boulle, Richard Robert et Éric Laplantif, vous donnera le goût de la “slow press”. Avec comme credo l’expression “rien ne presse”, les trois entrepreneurs déclarent avec ce nouvel objeet leur dévotion à la presse écrite à l’heure ou Instagram et Twitter semblent être les rois du monde. Acteur d’un réel renouveau de la presse, Big Time a choisi la légende de la cuisine Pierre Gagnaire pour incarner sa toute première couverture et fêtait cette semaine son premier numéro dans les salons de la Fondation Dosne-Thiers avec un événement concocté par l’agence La Riposte. Un dessin multicolore et une citation : “la viande devrait redevenir une rareté” qui se décline en des créations culinaires sans viande dont les invités se sont délectés en parcourant une exposition de posters géants des pages du magazine qui partage, outre des sujets lifestyle, politiques et culturels, des billets humoristiques signés Nora Hamzawi parmi d’autres esprits français d’aujourd’hui. Pierre Gagnaire signait également les cocktails servis ce soir-là avec, en prime, un DJ set de Frédéric Beigbeder – également impliqué dans le projet. Avaient répondu à l’appel Nathalie Obadia, Sébastien Gaudard, Dominique Besnehard ou Cosmo Gonik. Le tout premier numéro de Big Time arrivera en kiosques le 17 octobre au rythme de cinq numéros par an pour être lu, selon ses créateurs, “seulement quand on a le temps de lire : à la Toussaint, à Noël, aux vacances d’hiver, pour les ponts de mai et pendant les vacances d’été…”

Photos: Jean Picon
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.