fbpx

Breitling et Premiers de Cordée ont prouvé cette semaine les liens qui peuvent exister entre l’industrie du luxe et le domaine associatif. La manufacture horlogère suisse, née en 1884, vient de dévoiler son partenariat avec l’association française qui accompagne depuis 1999 les enfants hospitalisés ou en mobilité réduite à travers le sport. En clôture de la semaine de la mode parisienne, la maison organisait un grand dîner de charité à la Samaritaine au profit de l’association. L’occasion de dévoiler sa montre éditée en 250 exemplaires, la Superocean, dont une partie des recettes sera reversée à Premiers de Cordée. Le dîner, orchestré par les chefs Juan Arbelaez et Denny Imbroisi, était ponctué d’une vente aux enchères sous le marteau du commissaire-priseur de la maison Artcurial Stéphane Aubert. Née de l’engagement de sportifs de haut niveau, Premiers de Cordée compte parmi ses ambassadeurs de grands champions comme le footballer Kilian Mbappé, la patineuse Nathalie Péchalat, le handballeur Thierry Omeyer ou la cycliste Marion Rousse, certains des visages que l’on pouvait rencontrer au cours du dîner. En compagnie notamment de Guillaume Canet, Laury Thilleman ou du danseur Paul Marque, les invités ont tous participé à cette soirée placée sous le signe du partage et de la générosité – avec l’opportunité de repartir en possession des crampons de Kylian Mbappé, des skis de Martin Fourcade ou de la guitare de Jean-Jacques Goldman… À l’issue de la soirée, 240 000 euros ont été récoltés aux profit de l’association Premiers de Cordée et de son travail auprès des enfants.

Photos: Jean Picon
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.