En septembre dernier, la maison Camille Fournet lançait son programme de soutien aux jeunes artistes contemporains, “Équinoxes”. Une rencontre pensée comme au dialogue, une symbiose entre deux entités inspirée des quelques heures au cours desquelles la Terre retrouve son équilibre entre le printemps et l’automne. Pour cette deuxième édition du projet, l’artiste française Elsa Sahal (représentée par la galerie Papillon à Paris) succède à Maude Marris et présente du 21 mars au 21 septembre une sculpture in situ exposée dans la boutique Camille Fournet au 5, rue Cambon. L’œuvre, nommée “Acrobate”, est le fruit d’une collaboration entre les artisans de la Manufacture Camille Fournet et l’artiste, où elle a pu rencontrer le savoir-faire de la maison et y confronter sa technique. Une œuvre sculpturale, modulable, dans la continuité de l’esthétique anthropomorphique de l’artiste qui questionne les concepts de féminité et de sensualité en utilisant la terre, la céramique et, pour la première fois, le cuir. Cette semaine, Françoise et Jean-Luc Déchery avaient invité amis et journalistes à venir découvrir l’œuvre et le tout nouveau modèle de la maison : la pochette emblème 43.01, qui sortira en septembre 2019, avant de terminer la soirée dans l’ambiance conviviale du Da Rosa à quelques pas…

Photos: Pierre Mouton
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.