Alors que l’art contemporain est sur toutes les lèvres avec l’ouverture imminente de la FIAC, le Centre Pompidou inaugurait cette semaine son exposition majeure consacrée à un mouvement artistique aux sources de l’art moderne : le cubisme. Grande exposition retraçant une décennie (1907 – 1917) de production artistique incarnée par Georges Braque et Pablo Picasso (mais aussi Marcel Duchamp, Sonia et Robert Delaunay, Jean Metzinger…), « Le Cubisme » est la première exposition en France consacrée à ce mouvement depuis 1953. Alors que l’on attribue souvent le cubisme à Braque et Picasso, le Centre Pompidou illustre ici la multiplicité (et l’unité) des artistes qui s’en sont fait les représentants pendant des années. Réunissant près de 300 œuvres exposées dans le respect de la chronologie, l’exposition donne aussi à voir la diversité de ce mouvement – qui trouve notamment des liens avec la littérature. Un événement en soi, l’exposition a été réalisée grâce à des prêts de grandes institutions comme le Kunstmuseum de Bâle, le Musée national Picasso et le Museum of Modern Art de New York. Jusqu’au 25 février 2019.

Photos: Chantapitch Wiwatchaikamol
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.