Après son beauty club en plein coeur du jardin des Tuileries l’année dernière, Yves Saint Laurent Beauté a encore placé la barre bien haut pour sa désormais emblématique soirée pendant la fashion week. Avec son YSL Beauty Hotel, la maison réalise tous les fantasmes du beauty addict à la mode. Ce mercredi soir, pile en face de la Madeleine, un grand échafaudage noir recouvrait la façade de l’hôtel mystérieux et, dès 22 heures (heure du kick-off de la folle nuit), les guests se pressaient déjà à la porte. 22h10 : arrivée de la très attendue Courtney Love qui, sans sourciller, s’est laissée assaillir par la horde de photographes qui n’attendait qu’elle. Dès l’entrée dans les lieux, l’hôte s’amusera à naviguer dans le parcours expérientiel du rez-de-chaussée dédié aux lignes de produits YSL – avec Black Opium en vedette – jusqu’aux chambres à l’étage qui ont toutes réservé leur lot de surprises. Comme un live du duo Dampa à qui l’on doit le soundtrack de la campagne Black Opium. L’occasion de croiser Diane Kruger (dont le sweat-shirt rose a apparemment fait débat sur les réseaux sociaux) dans la descente des escaliers, ou d’espérer apercevoir l’égérie Zoë Kravitz venue faire son check-in quelques heures plus tôt. On s’en doute, c’est au sous-sol que battait le coeur de la soirée. Avec un line-up enflammé (Simi and Haze, Hyphen Hyphen, Sebastian, et Rudy Kobain), personne n’aura tardé à se mettre en mouvement, et ce sont d’ailleurs les filles du Gucci Gang qui ont montré l’exemple. Une fois n’est pas coutume, YSL avait pensé aux absents (et à son following) avec le takeover de Loïc Prigent sur les Instastories @yslbeauty. L’occasion d’être au plus près de la “Yves Saint Party”…

Photos: Jean Picon & Julien Weber
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.