fbpx

Avec « La Valise d’Orphée », Damien Deroubaix présente la première exposition du Musée de la Chasse et de la Nature depuis sa réouverture. Sous le commissariat artistique de Joanna Chevalier, l’artiste français (représenté par la galerie In Situ – fabienne leclerc) recrée une grotte primitive peuplée de 300 figurines zoomorphiques parfois anciennes de milliers d’années. Ces statuettes ont été recueillies autour du bassin méditerranéen par Naji Asfar, qui collectionne ces sculptures miniatures depuis 1977. Elles se retrouvent aujourd’hui au centre de cette exposition qui met la Préhistoire face au troisième millénaire. Autour de ces figurines millénaires auxquelles on associait autrefois des propriétés prophylactiques, Damien Deroubaix présente une série de tableaux, gravures sur bois et sculptures les entourant comme pour les protéger des méfaits de l’Histoire. Ainsi, l’artiste puise dans le passé pour interroger les interactions entre l’Homme et la nature, dans un musée qui depuis toujours la replace au centre de nos préoccupations. Rouvert en juillet dernier après deux ans de travaux, le Musée de la Chasse et de la Nature s’est aujourd’hui agrandi et doté de nouveaux espaces notamment consacrés à l’écologie et à la biodiversité.

Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.