De Micheline Bernardini à Inès Mélia, Réard n’en a pas fini avec le bikini

Réard Paris

05.07.2017
#mode

Savez-vous quel âge a le bikini ? 71 ans précisément. Présenté au monde pour la toute première fois le 5 juillet 1946 lors d’un défilé de mode inédit à la piscine Molitor, le maillot deux pièces si commun aujourd’hui est arrivé comme une bombe dans une France conservatrice d’après-guerre. Une révolution que l’on doit à un homme, Louis Réard, visionnaire déterminé à donner aux femmes toute leur indépendance en libérant leur corps. Ce 5 juillet 1946, on découvrait ce nouvel habit de bain sulfureux sur Micheline Bernardini, danseuse nue du Casino de Paris devenue première ambassadrice de la maison Réard. L’impact est retentissant et annonciateur d’un bouleversement majeur de l’image de la femme dans notre société. Le phénomène s’étend même au cinéma : on se souvient d’Ursula Andress sortant de l’eau dans son bikini blanc dans le tout premier « James Bond », scène classée comme l’une des plus iconiques du cinéma des années 60 et au-delà. Endormie dans les années 80, la maison Réard faisait peau neuve en mai dernier sous l’impulsion de son nouveau président Richard Emanuel. Confiée à Céline Adler, la direction artistique de la marque prend un tournant contemporain fidèle à ses influences 50’s et son sens de l’innovation, et c’est aujourd’hui Inès Mélia qui endosse le rôle d’ambassadrice. 71 ans jour pour jour après le lancement de cette révolution, elle fêtait avec l’équipe et les amis de Réard le World Bikini Day. Derrière les platines, elle osait même le maillot de bain d’intérieur – une réinterprétation de l’iconique bikini imprimé journal porté 71 ans plus tôt par Micheline Bernardini.

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.