Diamond Supply fête son fondateur et sa nouvelle présence européenne

Les Bains

20.01.2017
#lifestyle

L’histoire de Diamond Supply Co. commence en 1998 avec une idée : réunir les univers du skate, du streetwear et de la musique. Son fondateur, Nick ‘Tershay’ Diamond, se lance dans l’aventure à San Francisco, sa ville natale, où il commence par créer des T-shirts, chapeaux et autres accessoires griffés Diamond. Inspiré des grands labels comme Tommy Hilfiger, il s’en démarque rapidement en taillant son idée à l’image d’une scène du skate qu’il connaît sur le bout des doigts. Le succès est immédiat, même brutal, et propulse le créateur-entrepreneur sur le devant de la scène streetwear. La suite se fait à Los Angeles où il sponsorise nombre de skateurs de renom. La consécration vient en 2005: une collaboration avec Nike sur une paire de sneakers qui s’arrache en un temps record.

À l’approche des vingt ans de la marque, Diamond ne cesse d’évoluer. 2017 marque l’ouverture de son nouveau siège dans une ville où le skate est roi: Barcelone. Un choix qui permet au label, déjà largement influent sur le marché américain, de poser un pied en Europe – et en France notamment. Ainsi, pas de meilleure occasion que la semaine de la mode masculine à Paris pour réunir inconditionnels de la marque et influenceurs parisiens. La soirée aux Bains, organisée le jour de l’anniversaire de Nick Diamond par Jey Noname, a fait danser la foule dans une ambiance de discothèque underground éclairée par les projections murales de diamants géants. L’occasion aussi de se laisser tenter par un nouveau tatouage réalisé par l’artiste tatoueur Dylan Long Cho (l’Encrerie), ou de s’accorder un très risqué bain de minuit…

Photos: Valentin Le Cron
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.