fbpx

On dit souvent que les yeux sont le miroir de l’âme, mais on a trop tendance à omettre l’importance des cils. Nouveau bastion de l’industrie de la beauté, les cils se parent aujourd’hui de leurs plus beaux atours. Assez des mascaras aux promesses mal tenues, oubliés les vulgaires faux-cils à bandes collantes, place aujourd’hui aux extensions discrètes et à l’effet 100% naturel. Voilà l’idée de génie qu’a eu Sahara Lotti, entrepreneuse fondatrice de la marque Lashify. Autoproclamée « Lash Queen », Lotti est à l’origine de plus de 100 brevets et 50 marques déposées à travers le monde et a créé sa propre autoroute sur le marché de la beauté à l’échelle internationale. Partant de sa déception personnelle face aux faux-cils présents sur le marché, elle invente alors la technologie Underlash™, qui permet de fixer la bande sous le cil et non pas au-dessus. À l’heure de la Fashion Week parisienne, la marque appuyait sa présence dans la capitale avec une masterclass donnée par la reine en personne. L’événement était complété d’un dîner intimiste chez Lapérouse en présence d’une autre reine – de l’effeuillage, cette fois – Dita von Teese, qui fêtait par la même occasion son anniversaire. À sa table, Ellen von Unwerth, Alexis Mabille ou Ali Mahdavi…

Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.