Alors qu’on avait vu, en mars dernier, la top model Bella Hadid se rendre à la Fondation Louis Vuitton pour découvrir (et juger!) les collections des 20 designers shortlistés pour le Prix LVMH 2018, on trépignait déjà d’impatience à l’approche de la journée du 6 juin, jour de consécration pour l’un de ses 9 finalistes. Cette année aura été celle de quelques changements: suite au départ d’Haider Ackermann et Phoebe Philo de leurs maisons respectives, Clare Waight Keller, directrice artistique de Givenchy, rejoignait les rangs du jury déjà composé notamment de Karl Lagerfeld, Nicolas Ghesquière, Maria Grazia Chiuri, Jonathan Anderson, Marc Jacobs ou Delphine Arnault. Alors que Rihanna avait fait sensation l’année dernière en remettant le prix à la jeune Marine Serre, le Prix LVMH s’accompagnait cette année de deux ambassadeurs de choix. D’un côté, le belle Emma Stone, venue toute de Louis Vuitton vêtue, de l’autre le jeune trublion de la mode et de la musique Jaden Smith, lui aussi remarqué pour sa collaboration avec la maison française. Après les quelques photos de rigueur et des moments privilégiés avec les finalistes, c’est finalement le designer japonais Masayuki Ino qui remporte le Prix LVMH 2018 pour son label Doublet et une dotation de 300 000 euros. Le Coréen Rok Hwang (Rokh), remporte lui aussi les faveurs du jury, qui lui adressait hier soir un prix spécial. Un événement que les absents n’auront pas manqué de suivre sur les Instastories @lvmhprize…

Photos: Valentin Le Cron

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.