La rentrée artistique sera militante. Dans l’espace d’exposition aménagé au sein de son studio, Iván Argote accueille jusqu’au 30 septembre une exposition collective d’artistes brésiliens installés en France. “Amanhã há de ser outro dia” (“Demain sera un autre jour”), véritable exposition-manifeste sous le commissariat artistique de Sofia Lanusse, rassemble une vingtaine d’artistes mobilisés pour lutter, par la voie de l’art, contre la politique ultraconservatrice du président Jair Bolsonaro nuisant à la culture, aux droits de l’homme et à la protection de l’environnement. À l’origine de ce projet: Sandra Hegedüs. Mécène d’origine brésilienne et fondatrice de SAM Art Projects – dont le but est de favoriser les échanges artistiques entre Nord et Sud, et Est et Ouest – elle a réuni les artistes exposés aujourd’hui à Pantin dans le but d’agir. Un hommage aux luttes déjà menées il y a près de cinquante ans : le titre de l’exposition renvoie en effet à au chant scandé par les manifestants contre la dictature militaire au Brésil dans les années 1970. L’exposition, qui rassemble un large panorama de pratiques artistiques, est enrichie d’un programme de conversations et de débats dans un espace collectif situé dans la Guinguette des Grandes Serres de Pantin.

Photos: Jean Picon
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.