fbpx

La 47ème édition de la Fiac vient d’ouvrir ses portes à Paris, et alors que tous les yeux sont rivés sur le Grand Palais Ephémère, tous les trésors de la Fiac ne sont pas à découvrir que dans l’enceinte du bâtiment conçu par Jean-Michel Wilmotte. Cette année encore, la programmation culturelle Hors les Murs aura de quoi ravir les amoureux d’art contemporain. Ainsi, vingt-cinq œuvres viennent se poser au Jardin des Tuileries, un parcours présenté en collaboration avec le domaine national du Louvre et des Tuileries. Au musée national Eugène Delacroix, Jean Claracq présente une exposition personnelle sous le commissariat de sa directrice Claire Bessède comme un dialogue entre les œuvres de Delacroix et du jeune artiste français. L’exposition, présentée en collaboration avec la galerie Sultana, était inaugurée en début de semaine en présence notamment de la directrice de la Fiac Jennifer Flay et de Philippe Jousse. Cette année encore, la Place Vendôme accueille une œuvre monumentale (on se souvient notamment des interventions de Paul McCarthy ou Yayoi Kusama). L’artiste américain Alexander Cadler vient y poser son « Flying Dragon » en collaboration avec la Ville de Paris et la galerie Gagosian. Une fois son parcours effectué, le visiteur avisé terminera sa déambulation au Petit Palais, où Jean-Michel Othoniel présente jusqu’au 2 janvier son « Théorème de Narcisse », une exposition d’envergure avec la complicité de la galerie Perrotin.

Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.