Flesh Studios fête ses anniversaires

Rue d'Hauteville, Paris Xe

03.07.2014
#musique

Fondé en 2004 par le talentueux Alexandre Geindre, Flesh Studios possède un ‘s’ à studio depuis 2013, date à laquelle il étend son champ des possibles à l’image. Planté en fond de cour au coeur du Xème arrondissement, c’est avant tout une histoire vivante de jeunes gens créatifs (Emanuele Fontanesi et Alix Billois complètent le casting permanent) s’attelant à faire naître du beau et à en maitriser les codes par la technique.

Dix ans de vie pour le premier volet ‘musique’, qui peut se targuer d’avoir collaboré avec une myriade de grandes maisons – qu’il ait mis en sons leurs défilés ou oeuvré aux BO de leurs campagnes, de Chloé à Shiseido, en passant par H&M, Valentino, Hermès ou encore Pièce d’Anarchive et Cartier. Côté image, le studio de la rue d’Hauteville créé en 2013 s’ancre fermement dans le petit monde de la mode en proposant dorénavant ses services aux papiers style les plus délicats : NUMERO, Vogue, Purple, M le magazine du Monde…

Le 2 juillet dernier, tandis que certains bullaient tranquillement sur les terrasses avoisinantes, le n°19 était à feu et à sang pour souffler ses 10 + 1 bougies. En live ce soir-là : Hologram et Yan Wagner, suivi des sets de Virginie Muys, Inès Mélia et Dorian Grey. Un line-up qui en dit long sur les connexions établies du fondateur des lieux, auquel s’ajoute le live-performance de Turzi, du label Record Makers, qui officiait dans le studio sous-jacent. Certains en auraient même oublié leur réveil, et on comprend pourquoi. Heineken était de la partie. HB, Flesh Studios !

Photos: Virgile Guinard
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.