Say Who était présent pour sa toute première édition en 2016. Le salon Galeristes revenait cette semaine au Carreau du Temple pour son deuxième volume, toujours aussi engagé pour les collectionneurs les plus modestes comme les plus aguerris. Cette année, 28 galeries dont dix premières exposantes ont fait le succès du salon en réunissant toute une communauté de collectionneurs, passionnés et professionnels de l’art. Sur deux jours, l’occasion de créer les rencontres et les synergies avec les galeries et faire perdurer leurs relations. Galeristes est né d’une initiative de Stéphane Corréard, spécialiste de l’art contemporain français notamment, que l’on peut aussi écouter dans l’émission “La Dispute” sur France Culture. Cette année à nouveau, la coordination de l’événement a été confiée à Dahlia Sicsic, avec une scénographie signée par l’agence Dominique Perrault Architecture (à qui l’on doit la BnF notamment). Avec une sélection d’œuvres à moins de mille euros, Galeristes démocratise l’art de collectionner et permet de briser le cliché de l’art inaccessible aux porte-monnaie plus modestes. Un rendez-vous que tous les passionnés d’art n’auront manqué sous aucun prétexte.

Photos: Jean Picon
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.