Granado est un emblème de la cosmétique naturelle. Fondée à Rio de Janeiro en 1870, la maison brésilienne, d’abord pharmacie locale développant des formules à base d’extraits végétaux de plantes, herbes et fleurs du pays, est rapidement devenue la pharmacie officielle de la famille royale à l’époque. Un succès dû à la vision pionnière d’un homme, José Antonio Coxito Granado, qui s’est tourné vers les alternatives naturelles à l’heure où le mercure et l’arsenic étaient monnaie courante dans la composition des médicaments. Depuis 1994, la marque est présidée par l’homme d’affaires anglais Christopher Freeman. Aujourd’hui, la maison d’édition Assouline célèbre les 150 ans de Granado avec un ouvrage intégré à sa Collection Classique. De petite boutique de Rio à marque internationale, l’écrivain et journaliste (Vogue Brasil, GQ) Hermés Galvao retrace cette success story brésilienne à travers la riche culture de son pays, avec une préface signée Bruno Astuto.

Photos: Pierre Mouton
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.