Inauguration du MAMO à Marseille

Cité Radieuse

10.06.2013
#design

Alors que Marseille vibre au rythme de l’art en cette année Capitale, et quelques jours après l’inauguration remarquée du MuCEM – nouveau porte-étendard des cultures méditerranéennes, la cité phocéenne ouvre un nouvel hotspot sur le toit de la Cité Radieuse, mythique résidence urbaine (pour ne pas dire manifeste) édifiée par Le Corbusier entre 1945 et 1952. Projet confié à Ora-ïto, qui aura la charge de transformer cet ancien gymnase laissé en jachère en un centre d’art contemporain avec vue à 360°. Baptisé le MAMO dans un clin d’oeil à l’institution new-yorkaise, le Marseille/ Modulor a ouvert ses portes le week-end dernier avec l’exposition Xavier Veilhan, invité par l’architecte-designer à investir le rooftop ultra-convoité dans le cadre des ses projets « Architectones ». Autre invitée de choix, la librairie-galerie 0fr y installe une enclave à sa rue Dupetit-Thouars natale, dans laquelle les visiteurs pourront y retrouver la sélection papier savante de la fratrie Thumerelle.

Et parce que Saywho n’a pu s’empêcher d’aller jeter un oeil aux autres nouveautés de la ville, le week-end inaugural a été l’occasion de visiter l’installation « Les terrasses » de Kader Attia sur la Digue du grand large, le MAC (musée d’art contemporain de Marseille, ndlr) et son exposition « Le pont », le MucEM, et la Friche La Belle de Mai, qui accueille depuis sa terrasse la jeune création contemporaine du bassin méditerranéen.

Pour clore son périple, c’est de la terrasse Pernod que Saywho a assisté, aux côtés de Jean-Claude Gaudin (maire historique de la ville), à la Transhumance, événement populaire attendu et inattendu…

Photos: Michael Huard
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.