fbpx

Le 7 juillet dernier, Fabrice Hyber a officiellement été installé à l’Académie des Beaux-Arts suite à son élection le 25 avril 2018 dans la section peinture. L’artiste français succède à Chu Teh-Chun, disparu le 26 mars 2014. Au cours d’une cérémonie qui s’est tenue sous la Coupole du Palais de l’Institut de France, Régis Campo, membre de la section de composition musicale, a prononcé le discours d’installation de Fabrice Hyber. Selon l’usage, l’artiste s’est ensuite avancé sur l’estrade pour faire l’éloge de son prédécesseur. La cérémonie s’est déroulée en présence de Laurent Petitgirard, Secrétaire perpétuel, Alain Charles Perrot, Président pour l’année 2021 et Astrid de La Forest, Vice-président pour l’année 2021, ainsi que de nouveaux membres de la Compagnie, notamment la photographe Dominique Issermann, élue le 23 juin 2021. Jean-Michel Wilmotte, membre de la section d’architecture de l’Académie, remettait à l’issue de la séance son épée d’académicien à Fabrice Hyber : un bâton de marche dans lequel l’artiste a inséré un fusain. Comme le dit l’artiste : « J’ai pensé qu’avec l’âge, j’aurais sans doute besoin d’un accessoire pour avancer : un bâton ou une canne. Au lieu d’imaginer blesser physiquement un hypothétique ennemi, je préfère écrire ou dessiner d’autres possibilités. Ma seule arme est le dessin ».

Photos: François Goizé & Michaël Huard

Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.