fbpx

À quelques semaines de la FIAC, Jean-Michel Othoniel investit les espaces du Petit Palais à Paris. L’artiste français y présente, avec le soutien de la galerie Perrotin, l’exposition « Le Théorème de Narcisse », sa plus importante exposition personnelle depuis « My Way », la rétrospective qui lui a été consacrée par le Centre Pompidou en 2011. L’exposition commence sur les marches du Petit Palais où Othoniel fait couler ses « Rivières » de briques bleues telles une invitation à s’y plonger. À l’intérieur, ses œuvres emblématiques (‘Precious Stonewall’, ‘Colliers d’or’) s’intègrent à l’architecture et redéfinissent les espaces. Insérées aux moindres recoins du musée, les œuvres de l’artiste se mélangent à la végétation de ses jardins, et ses ‘Lotus’ dorés jaillissent des bassins en se reflétant à la surface de l’eau. Une manière de réinventer le mythe du Narcisse qui, au lieu de se noyer dans son reflet, permet au visiteur d’ouvrir les yeux sur le monde qui l’entoure… L’exposition est organisée avec le mécénat de Christian Dior Parfums dans le cadre de ses ‘Jardins culturels‘.

Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.