Juliette Has A Gun ne dépose pas les armes

Les Chandelles

30.09.2016
#beauté

Dix ans déjà que Romano Ricci a lancé Juliette has a Gun, sa marque sonnant comme un défi dans un univers de la parfumerie hautement codifié.

Petit-fils de la légendaire Nina, Romano s’est affranchi de cet héritage pour être avant tout un créateur, formant avec chacun de ses parfums un lien intime, leur donnant caractère plutôt qu’une simple identité olfactive. Lady Vengeance, Mad Madame ou Not a Perfume, à chaque parfum de cette collection qui en compte désormais 17, le nez croque une vision de la féminité conquérante, ostensiblement libre et qui ne s’en laisse pas conter.

C’est armée de cette insolence qui la caractérise que Juliette a donc fêté son anniversaire aux Chandelles, le sulfureux et célèbre club parisien, entourée de ses amis et de son fondateur sous le signe de la légèreté et d’un zeste de provocation. Comme pour rappeler que loin de déposer les armes, Juliette has a Gun continuera a provoquer, intriguer et surtout à s’affranchir des attentes.

Photos: Jean Picon
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.