À la fin des années 1970, le collectif d’artistes Bazooka (Olivia Clavel, Lulu Larsen, Kiki Picasso, Loulou Picasso, T5 et Bernard Vidal) bousculait les codes en imposant leur vision graphique et contestataire au journal Libération. Dans le contexte des années punk, ils publient leurs images dans la presse et s’élèvent au rang d’icône. Alors que leur travail collectif a fait l’objet d’expositions en France et en Europe, le Fonds de dotation Emerige propose de faire découvrir le travail personnel de Kiki Picasso (de son vrai nom Christian Chapiron) dans le cadre d’une exposition inédite dans ses anciens bureaux de l’hôtel Beaubrun. “Les chefs-d’œuvre de Kiki Picasso2”, exposition conçue par Eric de Chassey, offre une immersion dans la contre-culture des années 1970 dont Kiki Picasso s’est fait la figure de proue et permet de découvrir l’ampleur de son travail de peinture, contestataire et toujours actuel.

Photos: Michael Huard
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.