Un des lieux les plus mythiques de la Rive Gauche a rouvert ses portes après des mois des travaux de restauration. Pour marquer le début d’un nouveau chapitre dans l’histoire de Lapérouse, ses nouveaux propriétaires Benjamin Patou (Moma Group) et Antoine Arnault ont convié mercredi soir leurs amis à un Bal Masqué inspiré du 18 siècle. On pouvait y croiser à tous les étages de l’hôtel particulier les artistes du Cabaret Manko, dans les tenus de l’époque, Maria-Grazia Chiuri, Arielle Dombasle, Chantal Thomass, Vincent Darré ou encore Hugo Marchand et Thaddaeus Ropac, tous visages demi-cachées par un masque ou avec un souvenir de la maison dans la main – un « éventail-voyeur » avec deux trous pour y observers les folies du soir en toute impunité. Alors que Claude Lelouche filmait la soirée pour son prochain film, Michel Houellebecq, client fidèle de Lapérouse, et Frédéric Beigbeder se sont isolés pour discuter en privé dans les fameux salons du restaurant, repensés par l’architecte parisienne Laura Gonzalez. Plusieurs surprises côté gastronomique, 2 kg de caviar de la maison Nordique, les amuses-bouches créées par le chef étoilé Jean-Pierre Vigato, et les desserts, imaginés pour l’occasion par le chef-pâtissier Christophe Michalak (tous deux ont créé la nouvelle carte de Lapérouse). La fête continuera jusqu’au bout de la nuit dans la cave du restaurant, l’un des lieux les plus secrets de Paris, qui serait connectée, selon la légende, au Sénat par un tunnel…

Photos: Jean Picon
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.