Le Barbecue de Lionel Bensemoun

Lumio - Corse

10.07.2013
#musique

La fin d’après-midi commence par un bain dans les rochers, au bout de la baie. Après Lumio, la route serpente en front de mer, et dessert les villas disséminées dans le maquis. Jusqu’à celle de Lionel Bensemoun, qui cette année a choisi de la jouer solo bien que la bicoque en pierres ne dispose de plusieurs chambres. Pour les amis surement, car il en a beaucoup. Plongée dans le grand bain méditerranéen, snorking et pêche à l’oursin rythment la dernier jour du festival, à une vingtaine de minutes de la Citadelle seulement. Breakbot et Irfane, partenaires de crime, sont venus avec leur +1.

Les deux djs, qui quelques minutes auparavant s’imprégnaient des derniers rayons de la journée, remontent le jardin et montent le son. De la funk, et autres vinyles de circonstance. Certains allument le barbecue quand d’autres préparent le punch. Le taxi de Bea dépose les invités au fil de ses allers-retours. Elle profite des richesse venues du nord pour charger la course à 60e. Pour 20 km, c’est carrément de la spoliation, mais tant pis, le voyage en vaut la peine. Pourfendeur de l’amitié et de la fête entre gens du monde, Lionel a convié Nicolas Bedos, voisin showbiz depuis des lustres, Xavier de Rosnais, qui clôturait la veille les concerts au Théâtre de Verdure, mais aussi Izia Higelin, Charlotte le Bon, Jean Dujardin, Vahina Giocante, et son galeriste d’ami Emmanuel Perrotin.

Au delà du name-dropping hautement fourni pour une soirée insulaire, c’est du crépuscule sur pointe rocheuse dont la plupart viennent se délecter. Jaune, puis oranger, quelques fils cotonneux viennent iriser le spectacle. Horizon immaculé, vierge de tout flux maritime, certains s’essaient à la méditation dans un élan de plénitude, verre de rosé au poing. Les manettes sonores seront plus tard confiées à Dju, Peter Pan, puis Marco Dos Santos, qui transformeront à eux trois la silencieuse villa en un grand dance-floor électrique, où tous les excès sont permis. Une happy end délicieuse digne de la petite sirène. Demandez-lui, elle était là. B.B.

Photos: Cédric Canezza
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.