Le streetwear multiculturel par Les Benjamins s’impose à Paris

Hôtel Particulier Montmartre

23.06.2017
#mode

Dans un Paris emporté par la tornade fashion week, il est de ces marques (et personnalités) qui savent tirer leur épingle du jeu. C’est le cas de Bunyamin Aydin, fondateur et directeur artistique de Les Benjamins, maison de streetwear influencée par les cultures de l’Est. Dans le grand hall de l’École de Médecine, le créateur (né en Allemagne et ayant grandi en Turquie) avait installé tapis orientaux et fauteuils en cuir créant le contraste avec l’architecture classique de l’édifice et ses nombreux bustes de marbre. Sa collection, rencontre entre un streetwear pointu et la culture aborigène, a attiré les initiés parisiens et internationaux (comme le joueur de football américain Victor Cruz) avant que tous ne se rejoignent plus tard dans la soirée à l’Hôtel Particulier Montmartre pour une afterparty endiablée où l’on a pu notamment croiser, entre les feuilles de palmier et la forêt tropicale sur le papier peint, l’acteur Ahmed Drame et ses amis, ou encore le footballer Roman Neustädter.

Photos: Paul Blind
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.