Les Bains fin de chantier

Les Bains Paris - Paris IIe

22.03.2015
#lifestyle

Proust un bain sulfureux, Joy Division un album live, Warhol la fièvre des samedis soirs, Saint-Laurent des diners d’after show, Guetta un résident inconnu aux platines, de Niro le monde réinventé dans le back office, Prince les showcases impromptus… Par leur seul nom, Les Bains font surgir tout un monde de vivantes inspirations et d’expériences inouïes, d’avant-gardes excentriques et de pionniers iconiques. Pour saisir l’esprit des Bains, il faut remonter le temps au point d’embrasser le présent de chaque époque. Jusqu’à la nôtre…

Après plusieurs années de travaux – dirigés par l’architecte Vincent Bastie et par Tristan Auer et Denis Montel/RDAI pour le design d’intérieur, Les Bains s’affranchissent aujourd’hui de leurs ‘Douches’ et renaissent de cendres encore fumantes sous l’impulsion de Jean-Pierre Marois. Plus qu’un restaurant-club, c’est aujourd’hui tout un hôtel multifonctions ***** qui voit le jour rue derrière la façade du 7, rue du Bourg-l’Abbé. Une évolution à la fois respectueuse du monument et résolument actuelle pour un pari particulièrement réussi dans la partie salle à manger, qui se dote de dômes ondulatoires comme autant de gouttes d’eau pourpre.

Et puisque tous les arts s’y bousculent, les Bains se meuvent en parallèle en résidence d’artistes et promettent d’accueillir expositions permanentes et invités de la scène contemporaine. Un programme cinq étoiles, diurne et nocturne, inauguré la semaine dernière par trois diners qui ont donné le ton et dévoilé certains de leurs futurs fidèles. Best-of.

Photos: Jean Picon
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.