fbpx

La littérature peut aussi être rock, et Zadig&Voltaire est bien placée pour le savoir ! La marque, qui tire son nom du philosophe des Lumières, organise chaque année son prix littéraire récompensant les romans qui ont du chien. En association avec le magazine Technikart, le Prix Zadig, destiné aux premiers romans, et le Prix Voltaire, pour les auteurs plus établis, mettent en lumière les pépites de la rentrée littéraire. L’édition 2021 réunissait dix ouvrages sélectionnés par le jury composé de Baptiste Liger, Lilia Hassaine, Jacques Braunstein, Cecilia Bönström, Frédéric Beigbeder, Guillaume Durand et Pauline Dreyfuss. Ce jeudi 18 novembre, le jury se retrouvait au bar de La Coquille d’Or du Château Voltaire pour les tant attendues délibérations, avant de remettre le Prix Zadig à Salomé Kiner pour « Grande Couronne » et le Prix Voltaire à Alexandre Labruffe pour « Wonder Landes ». La remise de prix laissait place à la fête dans l’ambiance feutrée de l’établissement du 1er arrondissement parisien. De quoi mettre à l’honneur en bonne et due forme une littérature moderne qui n’a pas peur de faire preuve d’un peu d’insolence.

Photos : Valentin Le Cron

Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.