M.A.C Cosmetics célèbre Joey Arias A-Z

Paradis Latin

18.11.2014
#mode

C’est historique et incontesté : M.A.C Cosmetics gratifie la mode de toutes les plus belles fêtes, avec un penchant tout particulier pour le glamour et le mardi soir. Souvenez-vous, le premier bal de Carine Roitfeld à l’hôtel Salomon de Rothschild ou encore l’ouverture de son flagship store au coeur des Champs-Elysées avec Iggy Azalea. Mais pas que, car le champs d’action de M.A.C est wordlwide quand il s’agit de mise en fête. Sans parler de la mise en beauté, qui truste tous les backstages, de NY à Milan.

Mardi soir, le maquilleur s’est laissé aspirer tout entier dans le tourbillon cabaret du Paradis Latin. Et pour cause, était à l’honneur Joey Arias, haute figure des nuits new-yorkaises à la fois drag-queen, chanteuse et show girl de génie, qui accompagna David Bowie dans ses expérimentations scéniques, entre autres faits d’armes performatifs.

Réunissant dans son sillage les oiseaux les plus emplumés de la nuit parisienne, Marc Zaffuto et Emmanuel d’Orazio – Rykielesques ce soir-là – ont célébré le passé, le présent et le futur de cette grande prêtresse aux faux-cils en concoctant un programme sulfureux dans l’antre du Cabaret de la Rive Gauche. Sur scène : l’exposition unique de Joey M.A.C Wipe Art, la Première du film Z Chromosome (court-métrage de Manfred T. Mugler), des cocktails et, il vans sans dire, des performances à toutes les sauces. Attention les yeux !

Photos: Virgile Guinard
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.