“Un palace au coeur de Pigalle”, Maison Nabis ouvrait ses portes cette semaine. Cet hôtel, pensé comme un écrin de créativité où la fantaisie s’exprime du sol au plafond, est le fruit d’une mise en scène signée Oscar Lucien par le biais de sa maison d’architecture et de décoration Maison Numéro 20. Maison Nabis se rapproche de la haute hôtellerie, si bien qu’on la désigne comme un “palace de poche”. Pourquoi ce nom ? Il s’agit là d’un hommage aux jeunes peintres de ce mouvement d’avant-garde post-impressionniste. Ils avaient l’art d’intégrer le mobilier dans leurs oeuvres, à l’image des paravents qui leur servaient de toiles. Avec son mobilier sur-mesure, passementeries et son décor à la feuille d’or, Maison Nabis remet la culture du salon au goût du jour dans le plus pur raffinement parisien. La soirée d’inauguration, orchestrée par l’Agence Moderne et placée sous le signe des années 20, a permis aux invités de découvrir les trente chambres de l’hôtel aux ambiances particulières. Nacre, Opale Jaune, Diamant Noir… À vous de choisir.

Photos: Thomas Smith
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.